Actu. réseau

Recherche

Recherche Avancée
Qui sommes nous ?

La préservation de la biodiversité est un enjeu majeur de notre siècle. Au cours des cinquante dernières années, l'extraordinaire développement de l'activité humaine et l'industrialisation de l'agriculture ont conduit à une très forte réduction de la diversité génétique des espèces et des variétés cultivées qui a quitté les champs et les jardins pour rejoindre des « banques de gènes »  où elle ne se renouvelle plus.

Blé Quiddam d'automne
Blé Quiddam d'automne : Photo : RSP
  

Par ailleurs, l'organisation de la sélection, de la multiplication et de la commercialisation des semences et des plants, s'est mise en place bien en amont des fermes. La plupart des paysans ont perdu leur autonomie et leur savoir-faire en matière de semences et de plants, en faveur d'un secteur marchand spécialisé. Ainsi, au-delà de la préservation des ressources naturelles, se pose la question de la transmission des savoirs nécessaires à leur gestion, et à leur utilisation par les agriculteurs et jardiniers. 

Les variétés paysannes constituent une opportunité pour accroître à nouveau l'agrobiodiversité, c'est-à-dire la biodiversité cultivée.

 

Pois bigallé
Pois bigallé : Photo : RSP

   Chaque terroir, chaque système agraire, chaque besoin alimentaire ou culturel développe ses propres variétés contrairement au système « engrais-pesticides » qui impose partout en nombre restreint les mêmes variétés. De plus, les modes de cultures qui sont liés à ces variétés paysannes sont facteurs de préservation des ressources naturelles au sens large. Car, contrairement aux monocultures industrielles, la biodiversité paysanne suppose une mobilisation optimale des capacités du milieu environnant à utiliser les énergies solaire et humaine. Elle a donc un impact positif, par exemple en matière de stabilisation des sols, de climat ou d’emploi .
  

Maïs Lavergne
Maïs Lavergne :Photo : RSP

   De manière souvent isolée et indépendante, des paysans et des associations ont effectué un énorme travail de collecte, de conservation, de sélection évolutive ou créatrice et de multiplication de semences et de plants adaptés à leur terroir et/ou présentant des caractéristiques qualitatives intéressantes :

  • variétés adaptées à un mode de production biologique ou autonome,
  • variétés adaptées à des modes de transformation artisanale et de commercialisation locale,
  • variétés privilégiant les qualités nutritionnelle et gustative,
  • variétés locales, variétés patrimoniales, variétés exotiques adaptées localement…

Haricot Grison
Haricot Grison : Photo : RSP
 

   Pourtant cette réalité souffre d’un manque de reconnaissance, tant sur le plan scientifique et technique que sur le plan réglementaire. Ceci entraîne toute une série de limitations qui entravent le développement des semences paysannes et de l’agrobiodiversité, et en conséquence des agricultures autonomes, paysannes et/ou biologiques.
   Constatant que ces initiatives peuvent s’enrichir et se renforcer par des échanges mutuels et par une démarche collective de reconnaissance à la fois scientifique et juridique, les acteurs impliqués ont décidé de créer le Réseau Semences paysannes, pour la biodiversité des semences et plants dans les fermes.

Pour en savoir plus sur le Réseau Semences Paysannes

Réseau Semences Paysannes : 3 avenue de la Gare 47190 AIGUILLON Téléphone : 05 53 84 44 05

Un groupe de personnes issues de ce réseau, motivées par la conservation et la gestion  de la biodiversité cultivée, ont entrepris la mise en place de ce Spicilège.

 
Creative Common - Some Rights Reserved