Actu. réseau

Recherche

Recherche Avancée

Poulard d'Australie

Réference : 75
Afficher les autres fiches de ZZZ
Présentation
Création de la fiche : 2008-05-27
Espèce : Blé
Nom du cultivateur : Florent Mercier
Lieu de culture : Bouchemaine, près d'Angers (Maine-et-Loire, 49)
Nom du rédacteur : Hélène Zaharia
Intérêt de la variété :
Blé extrêmement productif tant en paille qu'en grain. Assurément Poulard par sa morphologie et ses quatre paires de chromosomes, il est plus proche des blés tendres par la qualité de son grain et son comportement au champ. Autrefois estimé pour la fabrication des pâtes alimentaires.
méthodes de sélection : Population
Nom latin de l'espèce : Triticum turgidum
Description générale
Usage des plantes / Ethnobotanique :
Valeur boulangère : faible (W entre 35 et 60) malgré un taux de protéines très élevé (+3 à 6 points que la plupart des blés modernes). Le meilleur des blés poulards. Néanmoins la pâte reste collante et très extensible. Il complète bien un blé à haute ténacité comme le Barbu du Lot. Déconseillé en pur, mais apprécié en mélange jusqu'à 25%.
Nutrition : très riche en protéines hautement assimilables. Riche en carotènes (mie très jaune).
Arômes : souvent neutre ; quelquefois légèrement lacté. Plus rarement un léger arôme de noisette.
Description morphologique / botanique globale :
Epi : très gros, à glumes duveteuses, ocre et gris-bleu ou gris-noir. Le plus souvent 4 grains par épillet ; et 22 à 32 épillets par épi (excellente fertilité).
Barbes : longues, cassantes à maturité, ocres.
Paille : pleine, très haute (1m50 à 1m80), robuste, duveteuse et souvent légèrement tortueuse au sommet.
Grain : très gros (PMG = 45 à 57), jaune clair, à cassure farineuse, quelquefois vitreux.
Agronomie :
Alternativité : très hiver. Adapté aux semis précoces.
Précocité : assez tardif à épiaison, tardif à maturité.
Résistance au gel : excellente, se cultivait autrefois dans le nord et en montagne.
Résistance à la verse : bonne, très bonne si le semis n'est pas trop dense.
Tallage : fort, contrairement aux autres poulards. Semer à faible densité, d'autant que la fertilité d'épi est remarquable.
Feuillage : très clair, large, dressé et dense. Excellent comportement face aux adventices.
Productivité : excellente. Meilleure production dans de nombreux essais anciens et récents (30 à 50 qx de grain par hectare).
Type de sol : adapté aux terres froides, lourdes et humides, comme par exemple dans les argiles du nord de la France. Éviter les terres séchantes (tardif à maturité).
Maladies : très sensible au piétin verse ; moyennement sensible à la rouille.
Synonymie / Etymologie :
Blé d'Australie; Poulard Bleu ; Poulard Bleu Conique; Blé Gris Souris; Blue Cone Rivet.
Bibliographie / Histoire :
Vilmorin le décrit en 1880 dans « Les Meilleurs Blés » comme cultivé en Europe sous le nom de « Poulard Bleu » avant d'être transporté en Australie puis rapporté de ce pays. Girardin, en 1883, le dit renommé pour ses rendements considérables en terres argileuses, notamment en Saumurois (Maine et Loire), et pour la confection de pâtes alimentaires de haute qualité.
Description technique
nopic
Creative Common - Some Rights Reserved