Actu. réseau

Recherche

Recherche Avancée

Torka

Réference : 228
Afficher les autres fiches de Adeline
Présentation
Création de la fiche : 2008-11-26
Espèce : Blé tendre
Nom du cultivateur : Guénaël Leberre
Lieu de culture : 2008, Neulliac (Morbihan, 56)
Origine de la variété :
Variété inscrite en 2000.
Provenance de la semence :
Semence donnée par un collecteur de céréales d'Ille-et-Vilaine.
Nom du rédacteur : Adeline François
Intérêt de la variété :
Variété assez rustique, qui ne verse pas, monte haut, étouffante pour les adventices, peu sensible à l'oïdium si on ne lui apporte pas trop de fertilisation azotée.
Nom latin de l'espèce : Triticum aestivum
Description générale
Usage des plantes / Ethnobotanique :
Blé panifiable, mais ici utilisé en alimentation animale (porcs, bovins, ovins).
Description morphologique / botanique globale :
Blé alternatif. Cultivé ici comme un blé de printemps, les repousses après récolte peuvent passer l'hiver malgré le gel.
Il peut pousser haut, à 1m-1,50m.
Épis semi-barbus (certains épillets barbus, d'autres non, sur le même épi), ce qui offre une protection des grains face à certains agresseurs. 9 à 11 épillets par épi.
Agronomie :
* Labour avant semis, le moins profond possible, presque le même jour.
* Semis en ligne à 210 kg/ha, généralement entre le 15 février et le 15 mars, mais possible jusqu'à mi-avril. On moissonne alors vers le mois de septembre.
* Il donne en moyenne 2 talles dans ces conditions de semis, ce qui est peu mais l'agriculteur mise sur le maître-brin.
* Une fois bien enraciné, après tallage, la herse étrille est passée 2 ou 3 fois, à quelques semaines d'intervalle, sur un sol bien ressuyé afin que les petites herbes sèchent sur place.
* Il a une capacité à étouffer les adventices malgré son faible tallage, donnant à voir une culture « propre ».
* Peu sensible à l'oïdium dans les conditions actuelles de la culture. En cas d'excès d'azote (y compris sous forme organique), il peut le devenir par excès de masse végétale.
La fusariose peut poser problème de temps en temps.
* Rendement de 45 qx/ha les bonnes années et avec du soin (notamment un apport de micro-organismes efficaces), 20 à 30 qx/ha au minimum (sans aucune fertilisation).
Description technique
nopic
Creative Common - Some Rights Reserved